Музей - усадьба Абрамцево

 

«Деревня обняла меня, своим запахом молодых листьев и расцветающих кустов, своим пространством, своею... тишиною и спокойствием. Не умею объяснить тебе, какой мир пролился в мою душу!»

 

                    С.Т. Аксаков об усадьбе Абрамцево

 

  Главная страница 

Английское описание (EN)

Немецкое описание (DE)

Французское описание (FR)


Деревня Абрамково

О постройке дома

Усадьба при Аксакове

Очарование природой

Друзья и творчество

Уход Аксакова

Усадьба при Мамонтове

Вдохновение

Живопись

Архитектура

Поддержка традиций

Абрамцево в лицах

Контакты музея-заповедника "Абрамцево"

Слово о культуре

Новости

Интересные факты

Карта сайта

          Bonjour!

    Le train a destination d'Ab-ramtsevo part de la gare de Iaroslavl, a Moscou, et une heure apres vous vous trouvez au milieu d'un paysage typique de la Russie du Nord-Est: une foret touffue, des collines vertes, une petite riviere, la Voria, bordee de buissons epais...

      C'est la que se niche le domaine d'Abramtsevo dont le role fut tres important pour 1'evolution de la culture nationale russe. Serguei Timofeevitch Aksakov, ecrivain, auteur des «Chroniques d'une famille», de l'«Enfance du petit-fils de Bagrov», ainsi que du conte remarquable «Une petite fleur rouge», acheta ce domaine en 1843.

   Les noms de Belinski, Herzen, Stankevitch, Bakounine, Granovski, Gogol, Tourgueniev, Chtchepkine, Koltsov, Chev-tchenko sont etroitement lies au domaine d'Abramtsevo.

      L'amour de la Russie, de la culture russe dans son expression nationale, la foi dans la force et l'avenir du peuple russe etaient des traits propres a la famille d'Aksakov.

    L'ecrivain est decede en 1859 Pendant quelque onze annees le silence enveloppe le domaine en friche. La vie n'y revient qu'en 1870 lorsqu'il est rachcte par Savva Mamontov, industriel et mecene, qui a joue un role majeur dans l'histoire de la peinture et du theatre russes.

     Mamontov a su reunir un groupe d'artistes dont faisaient partie les peintres russes les plus remarquables de la deuxie-me moitie du XIXе et du debut du XXе siecle: Repine, Polenov, Vasnetsov, Serov, Vroubel, Korovine, Ostroukhov, Nesterov parmi tant d'autres. lis etaient unis par une merae volonte: creer un art national base sur l'art et la tradition populaires.

     La splendeur du paysage, les forets sombres coupees de clai-rieres innondees de soleil, l'au-rore ecarlate et la brume diaphane, les champs de seigle et les chemins de traverse, tout cela a inspire des toiles qui font le fierte de l'art pictural russe. C'est a Abramtsevo que Repine, impressionne par les oeuvres de Gogol et par P«Histoire de l'Ukraine», a eu l'idee de ses «Cosaques Zaporogues». La laure de la Trinite Saint-Serge lui a fourni le materiel pour sa «Procession dans le Gouverne-ment de Koursk».

     «Les Preux» de Vasnetsov ont egalement vu le jour a Abramtsevo, et sa toile «Alionouch-ka» a ete peinte au village voisin d'Akhtyrka.

   Le peintre Serov а сгёё dans la salle a manger de l'hotel d'Abramtsevo son chef-d'oeuvre «La Fille aux peches», portrait de Vera, fille de Mamontov. C'est dans cette meme salle a manger que Nesterov a peint les tableaux «L'Hermite» et «La vision du jeune Barthelemy».

    A cote de l'ancienne maison d'Aksakov se trouve un edifice bati selon un projet de l'archi-tecte Hartmann et ou actuellc-ment sont exposees des oeuvres des maitres artisans, rassamblees par les peintres qui sejournaient a Abramtsevo, ainsi que des objets fabriques dans l'atelier artisanal de l'endroit et une exposition des majoliques de Vroubel.

     De l'autre cote de la maison on peut voir un petit pavilion de bain en forme de terem traditionnel construit d'apres le projet de l'architecte Ropet. Un peu plus loin, rfugiee dans un bosquet de pins, se dresse une petite eglise blanche erigee d'apres le projet de Vasnetsov en 1881 — 1882. C'est aussi un dessin de Vasnetsov qui a servi pour la construction de la fameuse «L'izba aux pattes de poule».

     Ce n'est pas le hasard qui a rassemble au domaine d'Abramtsevo tant de tresors de l'architecture, de la sculpture et de la peinture. A partir des annees quarante du siecle dernier, on voit se developper, gagner en force, un courant realiste tout d'abord en littera-ture puis, dans les annees soixante, dans les arts plastiques. C'est une epoque de recherche feconde de la verite, dans la vie et dans l'art.

      Les paysages, etudes, esquisses de decors de theatre et de costumes ainsi un nombre de portraits font l'orgueil du musee d'Abramtsevo.

 

Решетки из железа в Сергиевом Посаде.

 

© Все материалы сайта принадлежат правообладателям.
Копирование материалов разрешено только с условием обязательного размещения гиперссылки.